Un confrère arrêté

Aziz Ould SoufiLauthenticInfo : Selon le site « Tawary » qui a publié l’information, son rédacteur en chef, Aziz Ould Soufi (Notre photo) aurait été arrêté hier, lundi 2 février 2015 et conduit au commissariat de Tevragh-Zeine 1. Cette interpellation ferait suite selon le site, à une altercation entre le journaliste et le personnel soignant de l’hôpital national auprès duquel il s’était rendu.

La rédaction du site aurait reçu l’appel d’une femme qui prétendait que sa fille avait perdu connaissance suite à une injection que lui aurait administré un soignant « enturbanné ». Selon toujours le site, la femme prétend que la détérioration de l’état de santé de sa fille avait un lien direct avec cette injection.

Venu pour enquêter sur cette affaire, Ould Soufi a été reçu par le médecin de garde. Et c’est là où les problèmes auraient commencé. Alors que le site affirme que le journaliste aurait été empêché de faire son travail et que dans la foulée, sa caméra avait été confisquée par la police, une source proche de la police a déclaré que le journaliste se serait mal comporté envers le corps médical, notamment le médecin de garde qui aurait porté plainte contre lui.

Le Syndicat des journalistes de Mauritanie (SJM) dont Aziz Ould Soufi est membre actif du bureau exécutif aurait dépêché quelques uns de leurs membres pour recueillir les versions des deux parties et le cas échéant, trouver une solution à cette affaire.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge