Un détenu entame sa deuxième semaine de grève de faim

Le mauritanien Ahmedou Ould Hadrami , placé en détention dans la prison centrale de Nouakchott entame sa deuxième semaine de grève de faim prisonnier-greve de faimsuite à ce qu’il qualifie « d’injustices de la part des autorités du pays ».

Selon des sources médiatiques locales, Ould Hadrami a lancé un appel aux organisations des droits humains et aux défenseurs des droits de l’homme pour qu’ils pensent à lui.

Les mêmes sources précisent que son état de santé s’est détérioré suite à sa grève de faim.

Il est accusé de tentative de déstabilisation du pouvoir en place et d’avoir faciliter le transfert d’argent de la part d’un opposant mauritanien établit à l’étranger.

Ould Hadrami cite selon nos informations, que son procès est toujours suspendu sous prétexte qu’il est lié à des réseaux établis hors du pays.

Source : Tawary

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge