Un Directeur de publication interpellé suite à un article de guerre


Le Directeur de publication du journal « Le Républicain » , Boukary Daou a été interpellé dans les environs de 12 H 30  au siège du journal par quatre hommes armés habillés en civil.

Mali-journaliste arreteIl lui  aurait   été reproché  d’avoir publié dans la parution du journal de ce matin,  la lettre ouverte adressée au président de la République par les soldats au front signé par un Capitaine Touré. Il est toujours gardé dans les locaux de la Sécurité d’Etat
La Rédaction

Source : maliweb

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Commentaires

  1. goo a écrit:

    C’est vraiment dommage pour notre pays. Car, j’ai l’impression que les gens veulent à la fois une chose et son contraire: on ne peut pas prôner la liberté d’expressions et de la presse et en même temps arrêter ceux qui prétendent exercer ce même droit.

    Je me demande comment fonctionne-elle la justice dans notre pays ?
    Les individus se lèvent au bon matin et arrêtent celui et ou celle qui dérange trop.

    Une chose est sûre, l’opinion malienne n’a pas attendu la publication de cette missive pour dénoncer le favoritisme et les avantages à l’égard de l’ex-junte (Capitaine Sanogo et ses acolytes) pendant qu’on demande des efforts à tous les maliens et que le pays sollicite de l’aide financière internationale.

    C’est un acte de non sens et une irresponsabilité sans borne commise par les autorités actuelles. Le Président de la République Dioncounda Traoré n’a pas assumé ses responsabilités tout le monde le voit, c’est évident.

Exprimez vous!

CommentLuv badge