Un encadrement de proximité et des services améliorés

MècqueLe ministre des Affaires islamiques et de l’Enseignement originel, M. Ahmed Ould Ehel Daoud, a donné, mardi soir, à Médine, dans une salle du complexe hôtelier d’Ilyas, lieu de résidence des pèlerins mauritaniens, une conférence sur l’esprit, la pratique et les obligations du Hadj ainsi que sur les comportements et attitudes que doivent observer ceux qui s’y adonnent.
Après avoir développé le Hadj dans son concept et dans son acception islamique, il a évoqué les différents versets coraniques qui s’y rattachent, expliqué les différentes étapes, détaillé sa pratique et souligné les actes qui peuvent le frapper de nullité et les autres qui impliquent une aumône au profit des pauvres ou qui nécessitent le sacrifice d’un mouton.
Le ministre a souligné l’importance des visites préliminaires au Hadj qui se déroulent à Médine, notamment le recueillement sur les tombes du Prophète Mohamed (PSL), d’Abubakar Essedigh et d’Oumar Ibn El Khattab, la prière à la Mosquée de Ghoubaa et le recueillement sur les martyrs d’El Bighaa Ettaher et de Ouhoud.
Bien que cette étape ne fasse pas parti du Hadj proprement dit, elle est toutefois vivement recommandée en raison de ses bienfaits.
M. Ahmed Ould Ehel Daoud s’est ensuite appesanti sur le Hadj qui commence, pour ceux qui entament leur voyage vers la Mecque à partir de Médine, par la purification aux puits d’Ali Ibnou Ebi Taleb, la profession de foi du Hadj, les sept circumbulations et les deux prières d’arrivée, les sept allers-retours entre Sava et El Marwa, les étapes de Minen et de Arafa et la lapidation des stèles de Satan.
Le ministre a particulièrement insisté sur le comportement que doivent observer les pèlerins notamment en termes de tolérance, de dépassement de soi, d’entraide, de solidarité, de respect des lois et règlement du pays d’accueil et d’organisation.
Par ailleurs, il convient de souligner que le premier contingent de nos pèlerins doit quitter Médine, mercredi 16 septembre, à destination de la Mecque.

Ils sera suivi par les autres contingents au cours des deux journées qui suivent.

Dans ce cadre, le ministre a organisé, mardi après-midi, une réunion avec son staff pour finaliser dans les détails l’opération du voyage des pèlerins vers la Mecque et mettre la dernière main aux dispositions de préparation de leur accueil et de leur installation.
Jusqu’ici, toute l’opération du Hadj, dans son ensemble, se déroule normalement et aucun pèlerin n’a été victime d’accident, de maladie grave ou d’égarement.
La mission du ministère des Affaires islamiques et de l’Enseignement originel qui a introduit cette année de nombreuses améliorations pour faciliter le séjour des pèlerins, leur hébergement, leur transport vers Médine et les sites des visites de recueillement, a tenu à assurer des services de proximité en matière d’encadrement religieux, de soins de santé et de sécurité.
A ce titre, un poste de santé a été installé dans l’immeuble de résidence des pèlerins et un centre de santé ouvert dans le même quartier. Ces structures sanitaires disposent des médicaments et équipements nécessaires et de deux ambulances pour la prise en charge des malades.
De même, la mission des Ulémas du département assure, chaque soirée, l’organisation de trois conférences sur des thèmes liés à la pratique du cinquième pilier de l’Islam.

Source: AMI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge