Un gang de trois femmes et deux hommes dépouillent un taximan

faits_diversLes voleurs de Nouakchott innovent en s’acoquinant avec des dames. C’est ainsi que le groupe composé de trois demoiselles et de deux hommes embarquèrent dans un taxi.
Les deux hommes devant avec le chauffeur et les trois demoiselles derrière. Arrivés dans une ruelle peu fréquentée dans laquelle ils avaient engagé le taximan, les deux hommes sautèrent sur lui, couteaux à la gorge et l’obligèrent à s’arrêter. Les trois femmes derrière lui firent alors les poches.
Après quoi, le pauvre chauffeur se fit déguerpir hors de son véhicule et le gang fila avec. Sur leur chemin, ils cambriolèrent une boutique. Aux cris du boutiquier, des passants intervinrent et parvinrent à mettre la main sur l’un des éléments de la bande, le reste réussit à s’enfuir. Mamadou Diop, l’élément épinglé fut livré à la police de Sebkha 3.
Toutes les tentatives pour retrouver le restant de la bande restèrent vaines. Interrogé sur l’identité de ses complices et leur planque, Mamadou se mura dans le mensonge. Il ne les connaît pas, prétendit-il, soulignant qu’il les avait rencontrés juste dans le taxi.
N’ayant pas réussi à le faire cracher le morceau, il fut déféré au Parquet de la République auprès du Tribunal de Nouakchott, l’Empire Islamique des Sables. Interrogé par le Procureur de la République et le juge d’instruction du 5ème cabinet avant d’être placé en prison. Les recherches pour retrouver les trois femmes et leur autre complice se poursuivent.

Source : Abou Cissé

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge