Un garde menace de mort le représentant de l’état civil à Néma


Le nommé Ahmed Vall,  garde deuxième échelon, a menacé  avec une arme blanche le chef du centre de l’enrôlement des populations à Néma, Mohamed Yahya Ould Ahmed. Le garde en question est chargé de la surveillance du centre d’enrôlement. Il a menacé son chef lorsqu’il l’a trouvé en train de réparer des dégâts sur la porte d’entrée du centre. Il dit au chef du centre qu’aucune modification ne peut être apportée à cette porte sans le consentement du chef de  la garde du centre.

RESPONSABLE DU CENTRE D’ÉTAT CIVIL A NEMA

Le chef du centre a appelé aussitôt un gendarme en service au centre pour le prendre à témoin. Il a également informé le Hakem de la Moughataa et le chef de la garde de Néma.Il demande des excuses du garde récalcitrant. La seule mesure prise par les autorités informées, est de confier à un garde, premier échelon, de mener l’enquête concernant cette question. Ce qui constitue en soi une négligence,  un piétinement de la loi et un affront au  chef du centre d’enrôlement.

C’est le deuxième incident du genre, impliquant des éléments de la gardes, après celui de Adelbagrou où des gardes ont failli tué un  paisible citoyen, il  y’a de cela à peine une semaine. Le dossier est encore aux mains de la justice.

Source: taqadoumy

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge