Un Imam de Mosquée à Riad prône pour la pratique de la Charia


Depuis la Moughataa de Riad , et d’ailleurs non loin de là, où, le corps de Peinda Sogue a été jeté par ses présumés assassins, un Imam de mosquée ( dont nous taisons le nom) a dans son sermon du vendredi 5 Avril, condamné avec force les vols, viols et meurtres dont les nombres ne cessent de monter en flèche.

mosquee_mineree_vue_00Il a d’ailleurs déploré le meurtre de la jeune fille qui s’est produit tout dernièrement dans la Moughataa de Riad, au sud de Nouakchott.

L’Imam a haussé le ton en dénonçant le recul spectaculaire de la pratique de la Charia (loi islamique) par nos dirigeants et selon l’Imam c’est ce qui a encouragé les malfaiteurs à semer la terreur dans les rangs des populations.

Pour l’Imam, les premiers responsables dans ces affaires, sont les autorités qui se sont démarquées totalement des principes de l’Islam et de la Sunna.

Selon les propos de l’Imam, chaque jour qu’Allah fait, on compte les meurtres, les vols et les viols par dizaines et que les auteurs restent impunis.

Si tout celui qui commet un meurtre, ou qui opère un vol, ou qui viole, ou qui se prostitue savait qu’il sera puni publiquement, les bandits allaient changer de fusil d’épaule et la quiétude règnera sur l’ensemble du territoire mauritanien,a-t-il martelé, avec un ton virulent.

Il a par la suite demandé à ce qu’en République Islamique de Mauritanie, les pratiques louches de toutes sortes qu’elles soient, cessent et que tout meurtrier soit fusillé publiquement et que chaque malfrat (voleurs, prostitués, fraudeurs,…) soit puni selon le degré de la faute qu’il a commise, en appliquant à la lettre la Charia.

 Source : Tawary

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge