Un leader salafiste réclame la libération de Taher Ould Beya.

le leader salafiste, Mohamed Ould Ahmed Zerouk, a demandé la « libération immédiate » de Taher Ould Beya, un autre salafiste qui croupit dans la prison centrale pour son  » implication aux attaques de Lemghaitty en 2005, et son appartenance à AQMI« .

Ould Zerouk a aussi souligné que Ould Beya a joué un rôle très important au dialogue organisé par des érudits mauritaniens avec les salafistes.

Il a retenu deux causes pour l’échec dudit dialogue, citant notamment le retard de libération des détenus, et le non respect des conclusions de la discussion entre les deux parties.

Dans ses propos tenus à la chaîne de télévision de Chinguitty, Ould Zarouk, a lancé un appel au président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, pour accorder une grâce présidentielle aux détenus salafistes, au cours du mois de Ramadan.

Il a également évoqué les efforts consentis par certaines personnalités salafistes, comme Ahmed Mezid Ould Abdel Hakg, pour convaincre ces jeunes à renoncer à leurs idées et accepter le dialogue avec le pouvoir.

Source: Alakhbar


Publicité

Mauritel

Speak Your Mind