Un maçon sénégalais tombe du 3ème étage et meurt sur le coup

accidenttravail

Un maçon sénégalais, la trentaine, vient de décéder ce 04 août dans la matinée des suites d’une chute au troisième étage d’un chantier en construction au quartier d’Arafat dans la périphérie de Nouakchott. Cheikh Mouhamadou Bamba Diop, né en 1979 à Dakar était en train d’effectuer le coffrage lorsque subitement, il s’est trompé d’appui et a fait une chute libre vers le sol. La chute étant très violent sur le sol, il est mort sur le coup.

Cheikh Mouhamadou Bamba Diop dit Khadim, vivait à Nouakchott depuis quelques années. Informés de l’accident de travail de leur fils, ses parents ont demandé le rapatriement de la dépouille à Touba où il sera inhumé. Son employeur a pris des dispositions pour le transport du corps en supportant tous les frais y afférents, à en croire ses parents de Nouakchott qui accompagneront le corps dès lundi matin 05 août jusqu’à Touba.

Cet accident d’ouvriers sénégalais est le 5ème du genre. Il y a trois mois deux sénégalais ont trouvé la mort l’un du haut d’un minaret de mosquée, l’autre d’un étage. Le mois de juillet dernier, c’est deux autres maçons sénégalais qui sont morts suite à des accidents de travail dont l’un a été enterré à Nouakchott parce que son patron n’a pas voulu prendre en charge les frais de transfert de la dépouille. Le problème c’est que tous ces ouvriers ne sont pas couverts par aucune assurance à l’instar de tous les autres travailleurs du secteur informel en Mauritanie. C’est dire qu’après les décès, leurs parents s’en remettent à Dieu et l’histoire s’arrête là. Quel triste sort!

Publicité

Mauritel

Comments

  1. Sans doute que la protection des maçons sur les chantiers est moins rigoureuse dans ce pays…

Speak Your Mind