Un maître inculpé de pratiques esclavagistes à Zouerate… SOS-Esclaves évoque une gestion positive des autorités

Photos_des_victimes_02_25Le bureau régional de l’ONG SOS-Esclaves sis dans la wilaya de Tiris Zemmour a organisé jeudi soir 7 mai courant, une réunion au domicile de son président Alienne Ould Haouatt, en présence de quatre victimes de l’esclavage, arrivés quelques heures plutôt de Bir Moghrein au Nord de cette région.

Alioune a d’emblée mis en exergue la manière de procéder de SOS-esclaves, qui diffère de celles des autres ONG a-t-il affirmé, soulignant qu’elle s’assure d’abord de l’existence du présumé cas esclavagiste, précisant qu’elle n’intervient par la suite, qu’après le dépôt de la victime d’asservissement d’une plainte.

A propos de ce dossier esclavagiste, il a indiqué que Salma Mint Avreikine a déposé une plainte le 29 avril dernier, dans laquelle, elle affirme être soumise avec son époux Boujouma ainsi que leurs enfants Bilal, Ahmed et M’Barka à des pratiques esclavagistes.

Ould Haouat, selon lequel son bureau était informé de ce cas, dit qu’ils ont contacté le wali, lequel a manifesté une disponibilité louable, traitant immédiatement, avec neutralité et fermeté le dossier et donnant ses ordres à la police pour se diriger vers la localité de Tamreykitt pour ramener les victimes et les esclavagistes.

Ce qui fut fait, suivi du dépôt de l’esclavagiste Hamoudi Ould Saleck à la prison civile de Zouerate. Entendu vendredi ainsi que ses victimes par le juge, Hamoudi a été inculpé d’esclavagisme.

Source: Mourrassiloun traduit de l’Arabe par Cridem 

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge