Un prof surpris par ses élèves sur la fille de l’imam

FILLE VIOLEE
C’est un professeur de français qui a été surpris en pleins ébats à Keur Massar sur la fille d’un imam, la fille n’étant autre qu’une des élèves du prof. En fait M. Diouf, qui avait le béguin pour A. K., n’a pas trouvé rien de mieux à faire pour satisfaire sa libido que d’entraîner sa «dulcinée», âgée d’à peine 14 ans, dans une chambre de la maison de cette dernière pour une partie de jambes en l’air.

Nos capteurs expliquent que c’est après les cours que M. Diouf et A.K. ont escaladé tour à tour le mur de l’école mitoyen au mur de la maison de l’imam K. Certains élèves, témoins de la scène, qui ne comprenaient pas pourquoi les deux se comportaient ainsi, ont vite fait de les suivre en passant par le portail de la maison de l’imam. Ils se sont ensuite mis à la recherche des deux «sauteurs de mur». Alors, grande fut leur surprise quand ils ont ouvert la porte d’une des chambres où M. Diouf et A. K. étaient déjà au septième ciel. Choqués par ce qu’ils venaient de voir, les potaches se sont mis à crier ameutant du coup tout le voisinage.

Pour essayer de sauver l’image de leur fille, qui est déjà ternie, et empêcher la foule de lyncher le professeur de français, la famille de l’imam a amené ce dernier au niveau de la gendarmerie de Keur Massar pour porter plainte. Suite à cette plainte, M. Diouf a été déféré au parquet. Nos capteurs soulignent cependant qu’il ne s’agit pas là d’un cas de viol, car la jeune A. K. était consentante. Par contre, le sieur Diouf aura du mal à se tirer d’affaire, vu que la fille est mineure et le délit de pédophilie est ainsi constitué. Toujours est-il que les commentaires vont bon train à Keur Massar où les habitants sont encore sous le choc.
Source: Le Populaire

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge