Un voleur téméraire poignarde sans pitié un vieillard et sa fille à Dar Naim

premierIls ne reculent plus dans leur série de cambriolages. Assurés que la police ne sera pas sur place au premier coup d’alerte d’une part et que les familles mauritaniennes paisibles sont désarmées et peuvent à la limite, pardonner à un criminel qui s’excuse ou qui risque de tuer pour échapper à ses poursuivants, d’autre part, les malfaiteurs

font régner la terreur dans les quartiers de Nouakchott.

L’un d’eux s’est introduit récemment dans une maison sise à Dar Naim, vers le coup de 8h, sous prétexte de chercher un appartement à louer. Un vieillard posté dans la véranda, lui recommanda de s’informer auprès du boutiquier du coin.

Il s’éclipsa quelques minutes avant de faire de nouveau, irruption à l’entrée de l’habitation du vieillard. «Je suis venu uniquement pour voler ou tuer » lança-t-il au père âgé, avant de le poignarder sans pitié, lorsque le vieillard a tenté de l’intercepter.

Venue au secours de son vieux grièvement blessé, la fille est poignardée à son tour. Ce sont les cris stridents lancés par la mère qui alertèrent les voisins de l’agression survenue dans le quartier.

La criminalité, relativement descendue, après la mort de criminels, tués par des commerçants au cours d’opérations nocturnes et l’isolement des grands bandits dans des prisons à l’intérieur du pays, montre de temps en temps sa capacité à s’adapter au tout sécuritaire.

Source: Atlasinfo.info

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge