Une campagne nationale d’éducation au vote menée par des organisations de la société civile

votesensA quelques semaines de l’élection présidentielle, l’Association des Femmes Chefs de Familles (AFCF), SOS Pairs Educateurs et le Réseau National des Associations de Jeunes (RENAJ) ont lancé, ce 10 juin, un programme  en faveur de l’Education au vote.

Selon un communiqué de l’AFCF, cette initiative  a pour but «d’accroître l’intérêt et la participation du public lors des prochains scrutins».

La dite campagne qui vise à « communiquer de l’importance du vote de se prévaloir de leur droit de vote » se déroulera du 10 au 16 juin prochain en partenariat avec  le National Democratic Institute (NDI). Ce programme sera marqué par la diffusion de spots lors de la campagne électorale, et une chanson «composée et interprétée» par des artistes mauritaniens, indique le communiqué parvenu à notre rédaction.

Par ailleurs, une page Facebook dénommée «Mon pouvoir à moi, mon vote», est lancée dans ce sens pour «la vulgarisation de l’éducation au vote». En outre 36 éducateurs-sensibilisateurs non-partisans formés par le NDI «seront dispersés à travers le territoire mauritanien – notamment dans les capitales des 12 wilayas – afin d’animer, entre autres, des kiosques d’information et de communication au sujet des scrutins électoraux à venir, et d’aller au devant des Mauritaniens pour répondre à leurs interrogations au sujet des processus électoraux, de manière neutre et objective».

Cette campagne d’éducation au vote prône aussi la formation de membres des organisations de la société civile locales en vue d’effectuer le suivi du déroulement des scrutins électoraux, précise le communiqué.

Awa Seydou Traoré

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge