Une commémoration particulière de la journée mondiale des droits de l’homme

commémorationLe 10 décembre est la journée mondiale des Droits de l’homme ; cette journée, coïncide avec la date de la promulgation de la déclaration universelle des droits de l’homme du 10 décembre 1948. Le système raciste et esclavagiste qui gouverne la  Mauritanie a choisi cette date pour la célébrer à sa manière : en réprimant, torturant, blessant et séquestrant les militants d’IRA-Mauritanie. Ces derniers tenaient un sit-in pacifique devant le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Droits de l’Homme et organisaient une marche pour exiger la libération de leurs leaders, Biram Dah Abeid et Brahim Bilal Ramdhane emprisonnés injustement depuis plus d’un an. Cette réaction disproportionnée traduit la colère des autorités qui sont certainement vexées par les succès diplomatiques remportés par l’organisation anti esclavagiste et cette cérémonie organisée à La Haye en Hollande pour remettre le prix Tulipe des droits humains 2015, à notre représentant en Europe, monsieur Abidine Merzough.

On déplore des blessés et des arrestations. Cette fois-ci la répression était ciblée car elle a visée les membres dirigeantes de l’organisation à savoir Assiettou, membre du Bureau Exécutif, Leyla Ahmed, épouse du président Biram Dah Abeid, Toutou membre dirigeante   de l’organisation et Aicha, fille du président, Lalla Kory et Boye Sagna toutes à cet instant à l’hôpital.

Nous comptons jusqu’à présent 7 arrestations qui sont présentement au commissariat de la SOCOGIM.

  • Cheikh Ould Val
  • Samba Sy
  • Oumar
  • Zoubeir Mbarek
  • Bilal
  • Salma
  • Ousmane

commémoration 1 commémoration 2 commémoration 3 commémoration 4 commémoration 5 commémoration 6

 

                                                   Nouakchott le 10/12/2015      

 la commission de communication

 

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge