Une crise dans les rangs de l’armée suite à l’interruption des stages

De diverses sources sécuritaires au sein de l’État-major national, l’Agence Tawary d’Information, a appris que plusieurs dizaines d’officiers de sous-officiers de l’armée mauritanienne se sont vus empêcher de passer leur stage de formation alors qu’ils ont passé des évaluations pour entrer dans les écoles de formation.

armée_gl ghazwaniLes mêmes sources citent que 55 entre adjudants et capitaines qui étaient en formation dans les écoles militaires nationales -École de l’État-major de Nouakchott et l’École militaires d’interarmes d’Atar- ont vu leurs formations interrompues sans être informés sur la cause, cependant qu’un autre groupe de 100 officiers et sous-officiers ayant déjà passé les tests sont toujours en attente, alors que leur sortie est prévue fin juin 2013.

Ces deux promotions dont la sortie était prévue entre juin et juillet de l’année en cours devraient rejoindre leurs frères d’armes sur les frontières Est du pays, précisent nos sources.

Suite à cette crise qui sévit au sein de l’armée mauritanienne, certains observateurs proches des milieux militaires notent que seuls les colonels et les généraux évoluent sans entrave.

Source : Tawary

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind