Une délégation libyenne en Mauritanie pour l’affaire Senoussi.

Le vice-ministre libyen Moustafa Abou Chagour s’est envolé ce lundi pour Nouakchott. Il va demander l’extradition du chef des services de renseignements de Mouammar Kadhafi, Abdallah Senoussi, arrêté en Mauritanie vendredi soir en provenance du Maroc, ont annoncé des responsables à Tripoli.

Les autorités mauritaniennes n’ont publié aucune déclaration officielle sur l’ancien homme-lige du Guide déchu, qui est accusé d’avoir joué un rôle central dans la répression et la torture sous l’ère Kadhafi.

L’Agence mauritanienne d’information (Ami) s’est contentée d’une simple dépêche samedi annonçant son interpellation à l’aéroport de Nouakchott.

D’après une source de la sécurité s’exprimant sous couvert de l’anonymat, la Mauritanie n’a pas toujours pris de décision quant au sort de Senoussi. Ce dernier, qui est le beau-frère de Moummar Kadhafi, est sous le coup d’un mandat d’arrêt de la Cour pénale internationale (CPI), qui le recherche pour crimes contre l’humanité.

Reuters

Toute reprise totale ou partielle de cet article devra faire référence à : www.rimweb.info 

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge