Une esclave sexuelle de l’EI se venge en tuant son violeur

Une femme irakienneUne femme irakienne, capturée et violée par Daech, a pris sa revanche en abattant le responsable de sa douleur, comme l’annonce Alsumaria News (chaîne de télévision irakienne).

Saeed Mamouzini, porte-parole du Parti Démocratique du Kurdistan, a révélé officiellement la mort d’Abu Anas à Mossoul (Irak) samedi passé.
Revanche
Une femme irakienne, se considérant comme membre de la minorité yézidie, a tué ce commandant supérieur de l’État Islamique. Elle avait été violée et forcée de se prostituer pour les djihadistes, comme le souligne Alsumaria News (chaîne de télévision irakienne).
Les yézidis sont la cible des djihadistes en Irak et en Syrie. En 2014, 5.270 yézidis avaient été enlevés par l’Etat Islamique (femmes et enfants).
« Violer pour me rapprocher de Dieu »
Comme le rapporte le New York Times, une fille de 12 ans a aussi été  « abusée sexuellement par un membre de l’État Islamique ».
« Il m’a dit qu’il était autorisé à le faire en accord avec l’Islam. Il a aussi répété qu’il me rapprochait de Dieu en me violant. »

Source: 7sur7

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge