Une famille de Bassiknou accuse la police d’avoir tué leur fils

mort
La famille Ehel Marra accuse les éléments du commissariat de police de Bassiknou d’avoir torturé à mort leur fils, Ahmed Ould Marra (28 ans) qui était inculpé dans le meurtre de Zeine Dine Ould Cheikh (70 ans) , a-t-on appris de sources informées présentes dans la ville.

Ahmed Ould Marra, devant la commission d’enquête de la police judiciaire , a nié les faits portés contre lui avant d’entamer une grève de faim dans sa cellule, ajoute une source proche de sa famille. Cependant, d’autres sources ont révélé qu’il a subi des « tortures atroces » de la part d’un groupe de policiers.

Quelques jours après son arrestation, il est tombé malade et son état de santé s’est dégradé, ce qui a conduit les forces de sécurité à l’évacuer dans la nuit du mardi dernier, au Centre hospitalier de Néma ,où, il a rendu l’âme, ce jeudi à 10 heures, apprend-on de la même source.

La famille Ehel Marra accuse les policiers en service dans le commissariat de Bassiknou et demande à ce qu’une enquête indépendante soit ouverte pour élucider les véritables circonstances dans lesquelles leur fils a été tué.

Source : Tawaray

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge