Une fille meurt après son excision à Néma !

ansUne fille âgée de moins de 10 ans est morte des suites de son excision effectuée à Néma. Atteinte d’une hémorragie aigue, l’enfant n’a pas pu être sauvée par les médecins indique-t-on. Une plainte contre X a été déposée auprès des autorités sécuritaires compétentes, lesquelles devront instruire incessamment une enquête pour identifier les auteurs de ce crime, où la mère de la fille disparue pourrait vraisemblablement être accusée de complicité.

La pratique largement condamnée et fortement déconseillée par les organisations de la société civile et les acteurs de la santé, continue malheureusement de se manifester dans certains endroits du pays.

L’UNICEF et le ministère des affaires sociales n’ont pas réagi encore, face à cette cruauté notamment pour arrêter la meurtrière, que rien ne pourra empêcher de récidiver.

Une étude datant de 2007 du ministère de la Santé a montré que 72 pour cent des femmes en Mauritanie avaient subi des MGF/E – environ la même proportion qu’en 2001 malgré des années de campagne de sensibilisation et une loi de 2005 punissant quiconque exciserait un enfant et lui causerait « un préjudice ».

Source: atlasinfo

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge