Une intervention militaire efficace dans le nord du Mali nécessite un « plan bien précis » (Africom)


Une intervention militaire efficace dans le nord du Mali nécessite un « plan bien précis et bien finalisé », a indiqué le général Carter Ham, commandant en chef des Forces américaines en Afrique (Africom), qui effectue une visite au Niger.


« Nous savons que l’option militaire n’est pas la bonne, mais nous devons nous y préparer. Il faut un plan bien précis et bien finalisé pour que l’intervention militaire soit efficace », a affirmé le général Ham, qui était arrivé jeudi à Niamey, lors d’une conférence de presse tenue vendredi.

La situation au Mali et le cas de « Boko Haram » au Nigéria, deux pays frontaliers du Niger, ainsi que les opportunités de coopération entre les forces armées nigériennes et américaines, sont les principaux sujets évoqués par le général américain avec le président nigérien, Issoufou Mahamdou, le ministre de la Défense, Karidjo Mahamadou et le chef d’Etat-major des armées, le général Seyni Garba.

Le général américain a, dans ce cadre, fait remarquer que les autorités civiles et militaires du Niger ont fait montre d’une grande volonté pour travailler avec les pays voisins pour lutter contre Aqmi (Al-Qaïda au Maghreb islamique) et le groupe « Boko Haram », notant que ces deux tendances cherchent à « coordonner leurs forces »

 

Atlasinfo

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge