Une jeune musulmane apparaît sous l’acronyme de l’EI dans l’annuaire de son école

FIL’histoire de cette étudiante musulmane voilée de Californie erronément baptisée de l’acronyme de l’Etat islamique a été reprise par les médias nationaux américains. Une élève de la Los Osos High school à Rancho Cucamonga, en Californie, a eu une mauvaise surprise en ouvrant le livre annuel de son école. Musulmane et portant le voile, Bayan Zehlif, 17 ans, y a été rebaptisée « Isis Philips », « ISIS » désignant en anglais l’acronyme de Daech (Islamic State of Iraq and Syria).

« Apparemment, je suis Isis dans l’annuaire », a-t-elle fait savoir sur Twitter relayant une photo de sa photo sous la mauvaise légende. Sur Facebook, elle poursuit: « Je suis très attristée, dégoûtée, blessée et gênée que l’annuaire de la Los Osos High School ait été en mesure de sortir comme cela. (…) L’école m’a contactée et elle a eu l’audace de me dire que c’était une coquille. Je ne suis pas d’accord. Soyons honnêtes », a-t-elle écrit vendredi dernier. Dimanche, la principale de l’établissement a réagi.

Sur Twitter, elle s’est excusée et a assuré que « tout était mis en oeuvre pour corriger et élucider une regrettable faute de frappe ». Depuis, de nombreux internautes sont venus soutenir l’élève et la branche locale d’une organisation de défense des musulmans (le Council on American-Islamic Relations, CAIR) a fait savoir que ses avocats allaient se saisir du dossier. La presse nationale s’est également emparé de l’affaire.

Un étudiant faisant partie du comité travaillant sur le livre annuel des élèves a pour sa part expliqué au Daily News que l’erreur n’était pas raciste, expliquant qu’une étudiante effectivement dénommée Isis Philips avait un temps occupé les bancs de l’établissement avant de le quitter en cours d’année, une affirmation confirmée par la principale du lycée. « Nous avons un campus de 3200 étudiants, des imperfections sont possibles », a-t-il dit.

Il a également qualifié la réaction de Bayan Zehlif de « disproportionnée », alors que le comité dans son ensemble – il est rédigé par les élèves – a présenté ses excuses à la jeune fille via un message sur les réseaux sociaux. Lors d’une conférence de presse, Bayan Zehlif a indiqué qu’elle n’avait pas connue d’Isis Philips. Elle a également précisé qu’elle ne retournerait plus dans son école.

Source: Seneweb

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge