Une marche à Zouerate pour demander que les responsables des derniers actes de violence soient punis

Des dizaines d’habitants de la ville de Zouerate, capitale du Tiris Zemmour, nord de la Mauritanie, ont organisé ce samedi une marche à pieds à marchepartir du centre-ville vers la wilaya pour dénoncer ce que ses organisateurs ont appelé des actes de « pillage » lors de la manifestation des travailleurs journaliers de la SNIM.

Les organisateurs de cette marche ont demandé à ce que les responsables des actes de violence et de destruction des biens publics soient punis. Auparavant, l’association des imams de mosquées avaient, eux aussi, dénoncé ces actes qui suscitent à Zouerate une vive polémique tant politique que syndicale. Alors que la Coordination de l’opposition démocratique (COD) rend le pouvoir responsable de ce qui s’est passé, par leurs refus de satisfaire les revendications des travailleurs, le parti au pouvoir, l’Union pour la République (UPR) accuse l’opposition d’être derrière ces évènements.  Idem au parlement où les interventions des députés ont reflété ces mêmes divergences lors d’une intervention du ministre du Pétrole et de l’Energie.

Source : Elhourriya

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge