Une plainte de l’IRA à Nouakchott contre un cas d’esclavage.

C’est ce jour jeudi 31/01/2013 à 15H que les membres de l’Initiative pour la

Jeune esclave libéré à Guerrou

Résurgence Abolitionniste (IRA), sous la conduite de son Président, Monsieur Biram Dah Ould Abeid, se sont rendus au Commissariat des Mineurs du Ksar pour, officiellement, porter plainte contre Monsieur Mohamed Habiboullah et son épouse Zeinab Mint Woyah, pour fait d’esclavage sur un garçon dénommé Cheikh Ould Hassan, âgé de 10 ans, fils de Lala Salem.

Cette découverte, qui n’est pas la première dans notre Capitale, a été faite au quartier Dar Naim.

De sources bien informées, cet enfant est originaire de Bougnari (village situé à 20 kms de Tintane) , où résident ses parents, eux-aussi, esclaves du même couple.

La Police, dans l’attente de savoir quelle suite donner à cette affaire, a décidé de laisser l’enfant sous la garde de son oncle domicilié à Nouakchott.

Ayant été subitement victime d’un malaise sur les lieux, Monsieur Biram a été vite conduit à l’hôpital. Quant aux autres membres de l’IRA, qui l’accompagnait ils disent être tous décidés à ne pas quitter le Commissariat jusqu’à la pleine application de la loi qui accorde à cet enfant une liberté immédiate et définitive.

Mohamed Diop

Source : la Rédaction


Publicité

Mauritel

Speak Your Mind