Désaccord entre les membres de la CENI

Une source très informée de la commission centrale des élections a rapporté à Al Akhbar que les membres de celle-ci sont divisés à propos de la date des prochaines échéances électorales.

Selon la source, certains membres optent pour l’annonce de principe de juillet prochain comme date des élections municipales et législatives afin de dissuader la classe politique réticente au dialogue dans la perspective de continuer les pourparlers jusqu’à la fixation d’une date définitive.

D’autres membres voient en cela une sorte de précipitation qui fera perdre à l’institution sa crédibilité et son respect et préfèrent alors attendre la dissipation de la crise ou au moins de prendre l’avis des partis de la coordination de l’opposition démocratique sur leur participation ou non à ces élections.

La source avance qu’une date sera annoncée d’ici la mi mars eu égard à l’improbabilité d’un quelconque accord possible entre les différents partenaires.

Source : LECALAME

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind