URGENCE : Biram admis aux urgences du CHN


Le président de l’Initiative pour un mouvement abolitionniste en Mauritanie (IRA), Biram Ould Dah Ould Abeid, a été transporté d’urgence au CNH  suite à un subit

Biram – malaise lors d’une conférence de presse le 31-01-2013

malaise alors qu’il animait une conférence de presse devant le commissariat du palais de justice, devant lequel il avait décidé d’un sit-in pour demander  que la justice examine le cas du jeune Cheikh, présenté par lui comme « esclave » d’une famille Beydane.

Au début de sa conférence de presse Biram a déclaré qu’il dénonce la décision prise par le procureur de la République, Cheikh

Ahmed concernant un enfant de dix ans, envoyé par un homme supposé être son maître avec un chauffeur de taxi vers Nouakchott, pour franchir sans encombres les postes de contrôle de la police et de la gendarmerie et le déposer dans une maison où il travaille nuit et jour, « sans salaire, sans études et sans repos », déclare Biram.

Pour Biram, la décision du procureur de la République de libérer la famille consacre la pratique de l’esclavage et l’impunité dont continuent à jouir ses auteurs.

Biram se trouve présentement aux services des urgences du Centre hospitalier national.

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge