Urgent – Dépêche : une mission des abolitionnistes en direction de Diaguilly dès demain.

Une mission sera en route dès demain à 6h du matin en direction du village de Diaguilly dans la Région du Guidumakha. La mission est constituée terre bruleesde 3 membres d’IRA en leur tête Balla Touré chargé de communication et 1 membres de l’association AMEES sur place à Nouakchott.

Certains féodaux de ce village s’opposent à une coopérative depuis plusieurs années sur le seul critère que la terre n’appartient pas à ceux qu’ils considèrent d’appartenir à des castes inferieures : « ceux qui ont des ascendances esclaves, forgerons, griots etc… ».

Ils ont l’habitude de corrompe les autorités locales « préfet, gouverneur et les gendarmes » pour étouffer l’affaire depuis plusieurs années en rendant la vie impossible à certains villageois. Les abolitionnistes ont pris la ferme décision de venir au secours des victimes, la terre appartienne à celui qui la mise en valeur, c’est la loi.

La région du Guidumakha est sous le diktat des féodaux qui utilisent la terre comme arme de répression contre les récalcitrants qui refusent une certaine hégémonie dans les villages, elle est surtout utilisée pendant les élections.

Amadou Bocar Ba via Cridem : extrait « Des difficultés commencèrent pour les membres de la coopérative Khollé Mukhé en 2007 lors qu’un groupe des féodaux soutenu par des politiques et des cadres partisans a demandé aux membres de cette dernière de céder les terres déjà données à la SONADER. »

Les criminels féodaux ont mis du feu dans la coopérative dans le but de la décimer, de tuer, aucun membre parmi les auteurs du crime intentionnel planifié, organisé, prémédité en bande n’a été inquiété à ce jour. La mission recevra l’appui de l’extérieur de nos ONG et associations, nous demandons la mobilisation de tous ceux et celles épris par la justice autour de cette opération chirurgicale.

Il n’est plus question de laisser des citoyens souffrir sur la base du dénie de l’humanité. Le feu qu’ils ont mis dans la coopérative, pouvait emporter des enfants, des femmes enceintes voir des animaux sans compter que se sont des années de labeurs qu’ils ont envoyés en fumée etc.…

Amadou Bocar Ba via Cridem : extrait : « Pour mémoire la destruction n’est pas phénomène nouveau dans ce périmètre car en 2010, la motopompe qui alimentait en eau la coopérative a été démontée par un groupe, qui a été arrêté puis relâché après quelques heures passées dans les locaux de la police de Gouraye.

Le 2 Mars 2013, ce fut le tour d’une pièce construite par un certain Diadié Traoré ce périmètre d’être démolie sans qu’aucune ne mesure ne soit pris et ce malgré que le procureur de la République auprès du tribunal régional de Sélibaby s’est rendu sur les lieux pour constater la situation. »

Disons Halte à cette injustice.


Source : Matmout

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge