Urgent-Le chalutier russe Oleg Naydenov coule au large des Canaries

20150415220711_11039340_376446469207698_9204801637254060027_nL’Oleg Naydenov, un grand navire de pêche russe de 136 mètres de long, a coulé hier à 15 milles au sud du phare de Punta Maspalomas, sur l’archipel des Canaries. Ravagé par un incendie, qui s’est déclaré à bord samedi dernier et avait nécessité l’intervention d’importants moyens des services de sauvetage espagnols (Salvamento Maritimo), le bateau était remorqué par le Punta Salinas lorsqu’il a fait naufrage. Le feu s’était déclaré alors que l’Oleg Naydenov se préparait à appareiller de La Palmas. Après l’évacuation des 72 membres d’équipage, les autorités avaient décidé de le faire sortir du port afin de garder le sinistre sous contrôle. L’incendie maîtrisé, le chalutier devait être ramené à Las Palmas.  Mais il a sombré en cours de route.

 Une grande quantité de fuel dans les soutes

 L’épave, qui repose par 2400 mètres de fond, contiendrait quelques 1400 tonnes de fuel dans ses soutes. Le Salvamento Maritimo a ordonné au Punta Salinas de demeurer sur zone et a dépêché un avion de surveillance maritime Sasemar 305 pour inspecter la zone. Pour l’heure, aucune trace de pollution n’a été détectée, indiquaient hier soir les autorités espagnoles.

 Braconnier des eaux africaines

 Construit en 1990, l’Oleg Naydenov (ex-Leonid Galchenko) était bien connu pour ses obscures campagnes de pêche dans les eaux africaines. Le grand chalutier usine, capable de traiter près de 20.000 tonnes de poisson par an, avait fait l’objet en février 2012 d’une action de Greenpeace, qui l’avait surpris en train de pêcher illégalement dans les eaux de la Gambie. L’organisation dénonçait également l’action des bateaux russes, dont l’Oleg Naydenov, dans la zone économique du Sénégal. Les navires étaient accusés de ratisser des secteurs interdits et de détruire le stock de poissons côtiers, essentiel pour les pêcheurs artisanaux et populations locales. L’Oleg Naydenov avait d’ailleurs été arraisonné en décembre 2013 après avoir été surpris en flagrant délit de pêche illicite dans une zone interdite des eaux sénégalaises. Il avait été relâché peu après, écopant que d’une forte amende.

Source: Mauriweb

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge