Urgent : Le président Aziz et certains de ses gardes corps touchés par des tirs et transportés à l’hôpital militaire

Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz et certains de ses gardes corps ont été la cible de tirs de feu alors qu’il rentrait de sa ferme. Il a été  transporté à l’hôpital militaire, soumis à d’importantes mesures sécuritaires, pour y être soigné.
Et selon ce qu’a appris Sahara médias de sources généralement très informées, la gravité de la blessure du président de la République n’est pas encore connue.

Des voitures du GGRS (groupement général de la  sécurité routière) ont bloqué toutes les issues menant à l’hôpital militaire avant quatre voitures de la garde présidentielle ne viennent transportant d’autres blessés dont le nombre n’est pas connus. Un grand nombre de personnes s’étaient rassemblés devant l’hôpital militaire avant le Basep ne viennent les disperser.

Source : Saharamedias


Publicité

Mauritel

Speak Your Mind