URGENT – Mali : Plus de 300 maliens bloqués en Mauritanie depuis quatre jours

300 maliens bloqués en MauritaniePlusieurs centaines de maliens sont retenus à la frontière entre la Mauritanie et le Mali. Ils dénoncent l’inaction des autorités face au calvaire qu’ils vivent depuis quatre jours.

« Notre condition est comparable à celle d’un mouton errant dans la nature », c’est ainsi que Madani Diarra, l’un des 300 cents maliens qui tentent de traverser la frontière Mauritanie-Mali, décrit la situation qu’ils vivent depuis quatre jours au dernier poste de contrôle de ce pays voisin.

Parti de la France pour rentrer dans son pays via la Mauritanie, ce ressortissant malien est bloqué à la frontière avec plusieurs centaines de ses compatriotes empêchés par les douaniers mauritaniens.

Depuis le mardi, 9 aout, « aucun respect, aucun sanitaire, aucune alimentation, on est entre nos voitures, le goudron et la terre, à la merci du soleil et la pluie. Parmi nous, il y a des enfants qui sont tombés malades », explique-t-il.

Les autorités diplomatiques maliennes en Mauritanie seraient au courant de cette situation. L’ambassade malienne en particulier n’a jusque-là apporté aucun soutien à ces compatriotes en détresse. « Ils ne répondent même plus aux appels », dénonce Madani Diarra. Pendant ce temps, une psychose provoquée par des rumeurs faisant état d’une détérioration des relations diplomatiques entre les deux pays règne au sein de cette communauté malienne laissée à son sort.

Panne de réseau

Environ cinquante camions et plus d’une centaine de véhicules personnels sont concernés par cette interdiction de passage. Les motifs évoqués par les douaniers mauritaniens : une panne de réseau qui rend impossible tout enregistrement d’étrangers. Cette étape devait, en principe, être une simple formalité pour les centaines de maliens avant de rentrer au pays.

Lors de l’entrée en territoire mauritanien, « nous avons tous été soumis à un enregistrement obligatoire sur leurs fichiers biométriques. Chacun d’entre nous a ensuite reçu un laissez-passer qui devait nous permettre de franchir sans problème les postes de contrôle ». L’enregistrement biométrique préalable pour rentrer en territoire mauritanien a établi que tous leurs papiers administratifs sont au complet. Celui effectué à la sortie a pour but de certifier qu’ils ont quitté le territoire mauritanien.

Les maliens de l’étranger sont confrontés à d’énormes problèmes dans leurs pays d’accueil. En Mauritanie, en Angola ou ailleurs, ils dénoncent régulièrement les traitements inhumains dont ils font l’objet. Près de 500 maliens rentrés le 10 août étaient bloqués pendant plusieurs mois en Algérie où ils vivaient dans des conditions déplorables.

Toutes nos tentatives de rentrer en contact avec le ministère des maliens de l’extérieur pour comprendre cette situation ont échoué. Nos compatriotes actuellement empêchés de quitter la Mauritanie ne demandent pourtant qu’un minimum de considération. « Il faut que ce problème soit résolu, que nos autorités respectent les maliens, qu’on puisse circuler librement lorsqu’on est en règle ».

Aliou Hasseye

© maliactu.net

Source : Mali Actu

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge