Partenariat ANAPEJ: « le BIT a voulu travailler justement dans le renforcement de cette institution clé dans l’insertion des jeunes » Federico Barroeta du BIT

l’ANAPEJRimweb:  s’est intéressé cette semaine à la signature de Convention de partenariat entre le Bureau International du Travail (BIT) en Mauritanie et l’ANAPEJ (Agence Nationale de Promotion de l’Emploi des Jeunes) tenue le 2 aout dernier au siège du Patronat mauritanien. D’une durée de deux ans, ce projet va contribuer à la formation et l’insertion des jeunes. Pour mieux comprendre ce partenariat, nous nous sommes entretenus avec Federico Barroeta spécialiste de l’insertion et de l’emploi, et Point focal du BIT en Mauritanie.
Rimweb : De quoi parle cette convention signée entre votre institution et l’ANAPEJ ?
Federico Barroeta: Il s’agit en ce moment de développer des services pour les jeunes pour plus de garantie de l’orientation socio professionnelles à travers la formation professionnalisant. L’ANAPEJ joue un rôle indispensable  au niveau national, le BIT a voulu travailler justement dans le renforcement de cette institution clé dans l’insertion des jeunes.
Rimweb : Concrètement, quels sont les axes majeurs de ce partenariat ?
Federico Barroeta: On va travailler sur la formation de plusieurs centaines de jeunes conjoitement avec la direction de la formation professionnelle. Le travail va se porter sur des questions de sélection de ces jeunes, de formation et ensuite et l’insertion effective dans les entreprises.
Rimweb. Est-ce une continuité déjà de ce vous faites sur l’employabilité des jeunes ?
Federico Barroeta: Ce qu’on est entrain de faire c’est de donner une légitimité à ce travail qui se développe depuis des années et aussi d’essayer de rassembler et de mettre ensemble des acteurs de l’emploi et de la formation professionnelle pour qu’on continue ce qui a été développé  en ouvrant de nouvelles pistes.
Rimweb: Quelles sont les perspectives de ce partenariat ?
Federico Barroeta: L’objectif c’est de continuer avec la direction de la formation professionnelle pour faire les passerelles entre l’emploi et la formation professionnelle grâce à l’ANAPEJ, de former et insérer le plus grand nombre de personnes possibles.
Rimweb. Pouvez-vous nous parler de votre projet Chantier école d’entretien routier soutenu par des partenaires comme l’Union Européenne (UE) ?
Federico Barroeta: C’est un projet où des jeunes reçoivent des formations théoriques et pratiques en entreprises. En ce moment, on a déjà 250 jeunes qui sont en formation dans des chantiers , dans des entreprises. On compte augmenter ce nombre de jeunes d’ici la fin de l’année.
Propos recueillis par Awa Seydou Traoré
Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge