Vaste pillage des commerces mauritaniens au Gabon

VastePlusieurs dizaines de commerces détenus par des mauritaniens expatriés au Gabon, ont fait l’objet d’un pillage systématique de la part des milliers de manifestants, mobilisés dans les dernières émeutes qui ont frappé ce pays, à la suite de l’annonce des résultats de l’élection présidentielle.
Notre communauté vit des conditions difficiles et se trouve exposée au premier débordement, en l’absence d’une protection de la part des autorités gabonaises ou mauritaniennes, affirme Taleb Ould Saleck, l’un de nos compatriotes résidents au Gabon.
C’est d’autant vrai, que Nouakchott ne dispose pas de mission diplomatique auGabon où les pertes matérielles subies par nos ressortissants s’élèveraient à plus de 10 milliards FCFA, précise Ould Saleck, selon lequel, 100 mauritaniens, sont regroupés actuellement à la résidence du Consul, à Libreville.
Les expatriés en danger désireux de rejoindre le consulat et d’être à l’abri des manifestants déchainés et impitoyables sont contraints de verser 200.000 FCFA à la police, indique Taleb, selon lequel, le consulat refuse du monde.

Dans le lien arabe ci-dessous, on peut lire la liste des mauritaniens propriétaires des commerces vandalisés.

Traduit de l’Arabe par Cridem

Source : Alakhbar

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge