Verdicts de chambre correctionnelle du Tribunal Régional de Sélibaby

Verdicts de chambre correctionnelleSous la houlette de son président, le magistrat Chekroud ould Mohamed la chambre correctionnelle du tribunal régional de Sélibaby   s’est penchée sur plusieurs dossiers au cours de son audience du Lundi 27 avril 2015.                
Accusé   de coups et blessures  volontaires dans le dossier 94/2015 en référence à l’article 287 du code pénal  Mauritanien, Mohamed  Hoggo Ba écope d’un an de prison  avec sursis et d’une amende  de cinquante mille ouguiyas. Suite à un consensus avec les tuteurs des mineurs victimes, il doit  verser un montant de quarante mille ouguiyas à la partie civile  en guise de réparation.
Accusé de vol dans le dossier 02/2015, en référence à l’article 372 du code pénal  en vigueur, Mamadou Diallo écope de six mois  de prison assortis de vingt mille ouguiyas d’amende .Il doit être  reconduit au Mali où ses parents forcés  à l’exil  en 1989  y sont  refugiés.
 En référence à l’article 426 du code pénal, Abdoulaye lawal Sow, accusé dans le dossier 74/2015  de consommation d’alcool écope de trois mois avec sursis et une amende de vingt mille. Ses codétenus  pour la même affaire,  en liberté provisoire écopent la même peine.
Accusé  de consommation d’alcool et d’utilisation de compris interdits  dans le dossier 72/15, Boubacar ould Salek écope d’un an de prison avec susis et doit payer trente mille ouguiyas de frais de justice. Tout comme il lui est interdit de rester dans la ville de Sélibaby pour une période de trois ans.
Pour histoire de mœurs, Moustapha Sidi Mouktar, accusé dans le dossier 56/15 écope de deux mois de prison   et de dix mille  de frais de justice. Sa  coaccusée, Maimouna Sangharé a bénéficié de la clémence du magistrat Chekroud ould Mohamed, président du tribunal régional de Sélibaby.
Accusé dans le dossier 57/15,Deou  cissokho  écope lui aussi de deux mois de prison  assortis de vingt mille ouguiyas d’amende et de frais de justice. Sa coaccusée Sadio Sidibé a été acquittée .Au cours cette audience la salle a éclaté de rires suite aux propos  de Mamadou  Adama Diallo, accusé  de vol dans le dossier 66/15  et qui écope d’un an de prison avec sursis assortis de  frais de justice.
Le Président de la chambre a décidé du renvoi du dossier 74/15, celui de Bakary Traoré accusé d’avoir tué un chameau et de port d’armes illégales aux prochaines audiences pour complément d’enquête.
Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge