Vernissage d’une expo photos : le partenariat Japon –Unicef au profit de la Mauritanie mis en exergue

enfants radieuxLe gouvernement du Japon et le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) célèbrent leur partenariat en Mauritanie  à travers une exposition photos. C’est dans ce cadre que s’est déroulé lundi soir (8. février), au Musée national de Nouakchott, le vernissage de l’exposition « Arigatô, scènes d’espoir ». Le secrétaire général du ministère des Affaires Economiques et du Développement, Souleymane N’Diaye a présidé au côté  du représentant de l’UNICEF et de l’ambassadeur du Japon  le vernissage de l’exposition, en présence d’une vaste assistance.
Prenant le premier la parole, Souleymane Diabaté, Représentant de l’UNICEF a déclaré que « le partenariat avec le Japon est d’une importance capitale pour l’UNICEF en Mauritanie(…). Nous travaillons main dans la main en faveur des enfants mauritaniens afin de garantir à chacun la pleine jouissance de ses droits comme mentionné dans la Convention relative aux Droits de l’Enfant ».  Il a souligné que l’objectif de son agence était de mettre à l’échelle des approches effectives afin d’atteindre un  maximum d’enfants à travers l’offre de services de santé et d’eau, d’éducation et de protection.
Le gouvernement japonais a appuyé pour un montant de 12 millions de dollars US la réalisation des activités de l’UNICEF en Mauritanie, notamment les assistances  nutritionnelles, le traitement des enfants victimes de malnutrition aigüe et sévère, la promotion des pratiques essentielles d’hygiène et l’approvisionnement en eau potable…
L’ambassadeur du Japon en Mauritanie Jun Yoshida a rappelé que  «grâce aux efforts considérables  de l’UNICEF,  de ses collaborateurs, des autorités mauritaniennes et des ONG, plus de 376 200 enfants de moins de cinq ans, 95 600 femmes et 11 500 familles vulnérables en Mauritanie ont bénéficié de ces assistances».
Cette exposition met en lumière une série de photos illustrant les. populations vulnérables qui ont  bénéficié de l’assistance humanitaire menée par l’UNICEF avec le financement du gouvernement nippon dans les domaines de la nutrition, de l’éducation, de la protection et de la santé. Elle illustre des scènes d’espoir dans un contexte et des
conditions difficiles.
« En effet, la Mauritanie se caractérise par de grandes opportunités eu égard au potentiel de sa population et de ses richesses naturelles, mais également par de grands défis dans les domaines de la survie, du développement et de la protection des enfants », fait remarquer un communiqué de presse conjoint distribué en marge de l’exposition.
La Mauritanie continue d’être confrontée à une situation humanitaire multiforme due à une forte prévalence de l’insécurité  alimentaire, un flux important de réfugiés maliens. Ces nombreux défis contribuent largement à affaiblir davantage les plus vulnérables et particulièrement les plus jeunes. Aujourd’hui encore, plus d’un enfant sur dix en Mauritanie meurt avant son dixième anniversaire.
L’exposition sera ouverte au public du mardi 9 au lundi 15 février.

Source: Le calame

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge