Vers l’immunisation de 95% des enfants mauritaniens de 0 à 59 mois contre la poliomyélite

poliomyéliteAu total 650377 des enfants mauritaniens de 0 à 59 seront immunisés contre la poliomyélite, supplémentés en vitamine A et déparasités dans le cadre d’une campagne de vaccination que la Mauritanie organisera du 23 au 26 octobre 2015 de manière synchronisée avec certains pays de la région en vue de rompre définitivement avec la transmission de cette maladie.
Cet effort est motivé, selon le coordinateur du programme élargi de vaccination (PEV), Dr. M’Bareck Ould Houmêid, par la notification au Mali d’un cas de polio virus sauvage ces derniers, pays avec laquelle la Mauritanie partage de longues frontières et les autorités sanitaires coordonnent leurs actions vaccinales pour empêcher la transmission du virus.
Des moyens logistiques et humaines ont été mobilisés par l’Etat et ses partenaires techniques (OMS-UNICEF): véhicules, vaccins, moyens de mobilisation sociale et ressources humaines qualifiées, afin que l’opération soit couronnée de succès.
Il sera utilisé pour l’opération le vaccin trivalent, connu pour son efficacité dans la destruction des formes les plus virulentes du polio, qui était utilisé seulement dans le PEV de routine.
Pendant quatre jours, les agents vaccinateurs vont sillonner le pays pour visiter les ménages et vacciner les enfants dans la tranche d’âge indiquée, sous la direction de 30 superviseurs et consultants de l’OMS et de l’UNICEF.
Outre l’intégration de la vitamine et le déparasitage, la campagne verra cette fois l’introduction des mesures d’hygiène, notamment la vulgarisation de certaines conduites préventives et le lavage des mains des vaccinateurs avant ou après tout acte médical.
Cette campagne intervient après l’introduction au niveau de toutes les formations hospitalières des vaccins contre la tuberculose, la polio et le tétanos chez les femmes en âge de procréation.
Depuis 2009, les pouvoirs publics organisent annuellement des campagnes de vaccination, ce qui a permis des avancées remarquables en matière de lutte contre la morbidité et la mortalité infantile. Le dernier cas de polio était détecté en 2010 et le pays possède actuellement une bonne couverture vaccinale de plus de 78 % pour le PEV de routine, grâce à la volonté politique, à l’expérience acquise tout au long de ces années et au soutien des partenaires au développement.

Source: AMI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge