Visite du conseiller politique de l’Ambassade des Etats Unis d’Amérique en Mauritanie à l’AMSME

USA A AMSMEL’ONG/AMSME a reçu le 11 mai  dernier la visite du conseiller politique de l’Ambassade des Etats Unis d’Amérique Mr Ousmane Cissé et son assistant  Sakho Aboubacar.
 La délégation de l’ambassade a pu s’enquérir de plusieurs informations sur la situation des femmes et enfants victimes de violences sexuelles et les prestations qui leurs sont fournies par le Centre El Wafa  ainsi que le nombre d’appels reçu par le canal du numéro vert 8000.1010
 Durant cette réunion de près de deux heures,  la directrice du centre EL Wafa  Mme Aichetou M’bareck a pris la parole pour expliquer les souffrances subies par certaines victimes qui sont issues de familles défavorisées et qui souffrent de problèmes de santé non pris en charge ainsi que des problèmes de pouvoir subvenir à leurs besoins vitaux. Cette question a touché la  sensibilité de certains participants. La directrice du dit centre a pu encore donner des statistiques du centre depuis Janvier jusqu’à Juin 2015 qui sont au nombre de 74 cas au niveau seulement de Nouakchott dont  95% sont des mineurs.
Par la suite l’une des conseillères du numéro vert a évoqué des statistiques avec 1353 appels dont 43 % sont des appels sérieux  et  31 % des appels proviennent de l’intérieur du pays d’ou la difficulté pour le numéro vert de satisfaire ses appels. Elle a aussi parlé du partenariat avec les structures de la société civile et d’après elle certaines sont sérieuses et disposent de capacités d’assister des appelants (exemple  AFCF, EMEL) pour Nouakchott tan disque d’autres non pas toujours les moyens de le faire.
L’avocate Aicha Salma  a posé le problème des filles exclues du domicile avec des enfants issues de viol et les difficultés de leurs prises en charge en matière d’hébergement et de nourriture.
Les discussions ont aussi porté sur  l’AMSME du plan de communication qui accorde à chaque cible ses propres messages, un message destiné aux adultes n’est pas celui des enfants.
L’AMSME dispose en plus du plan de communication d’un protocole de prise en charge des victimes qui décrit tout le processus de prise en charge et comment faire et qui prend en compte tous les aspects des besoins( prise en charge médicale et sanitaire, prévention post exposition au VIH/SIDA aspects psychologique etc…) et s’étonne qu’avec cette grande spécialisation de l’AMSME elle n’a jamais eu de demande d’échanges d’expérience des ONG qui ont commencé à assister les victimes de violences sexuelles alors que cette forme de violence est un problème de santé publique .
Par la suite Mr Hamoud Iguilid chargé du programme protection à l’AMSME a insisté sur le fait que le centre EL Wafa est devenu une grande institution presque autonome avec une grande expérience de documentation et d’archivage  et il devient plus lourd que les capacités de l’AMSME à cause des demandes et des besoins.
 La réunion fut clôturée par des remerciements, ainsi qu’une  proposition de création de partenariat.
(Source : AMSME)
Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge