Visite en Mauritanie du Secrétaire général adjoint des Nations Unies et Directeur Exécutif de l’ONUSIDA

sensl_180415SENSL – Le Secrétaire général adjoint des Nations Unies et Directeur Exécutif de l’ONUSIDA, M. Michel Sidibé actuellement en visite officielle en Mauritanie depuis le 19 mars 2014, a rencontré le Président en exercice de l’Union Africaine et Chef de l’état Mauritanien, Son Exc. Mohamed Ould Abdel Aziz.

Les deux hommes ont discuté entre autres de la feuille de route de l’Union Africaine pour l’accélération des progrès des ripostes au VIH, à la tuberculose et au paludisme ainsi que de la stratégie arabe de lutte contre le sida.

Deux mécanismes qui proposent la responsabilité partagée et la solidarité mondiale comme vision du programme de développement sur la santé mondiale dans l’agenda du développement après 2015. La feuille de route de l’Union Africaine permettra non seulement d’assurer, la création d’une agence africaine sur les médicaments mais aussi la mise en place d’une gouvernance sanitaire en Afrique.

Malgré les progrès enregistrés dans la riposte au VIH dans la sous-région, la majorité des pays africains dépendent encore à plus de 80% des financements extérieurs et importent 90% de leurs médicaments.

La production pharmaceutique en Afrique est à la fois un enjeu géostratégique d’indépendance africaine, un enjeu de développement et de croissance économique et un enjeu des droits humains.

«C’est seulement en unissant nos efforts et surtout en nous assurant que le VIH reste inscrit dans l’agenda post 2015, que nous parviendrons à zéro discrimination, zéro nouvelle infection au VIH, zéro décès lié au VIH» a déclaré M. Michel Sidibé.

En Mauritanie, où la prévalence est estimée à 0,4%, l’objectif «zéro» de l’ONUSIDA a été intégré dans le Plan de Développement Sanitaire 2012-2020 et le plan stratégique national de lutte contre le sida définissant les 5 axes stratégiques. Le pays affiche une couverture TME de 93% chez les femmes enceintes dépistées.

Grâce aux progrès significatifs réalisés ces dernières années, l’engagement politique a permit d’assurer la gratuité des services de prise en charge de tous les patients dépistés à travers la mobilisation de ressources propres et le développement de partenariat avec la communauté internationale.

Au cours de sa visite en Mauritanie, M. Sidibé a visité le Centre de Traitement Ambulatoire de Nouakchott et s’est entretenu avec les acteurs locaux de la riposte au VIH et les partenaires au développement. Il aussi rencontré le Premier Ministre et le Ministre de la santé de Mauritanie.

Source : Cridem

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge