Voilà le nom d’un forgeron plus savant que le Dedew boycotté par les oulémas d’Etat…

Dedew
L’association des oulémas, où les forgerons même savants sont apparemment persona non grata, dirigée par Hamden Ould Tah, l’oncle paternel de Sidi ould Tah le fameux ministre de la convention chinoise, n’a pas à ce jour dit un mot officiel à propos du tabassage sanglant du jeune Mollah Ould Dedew. Pourquoi ? C’est le vrai hic de cette affaire car cela revient à donner raison à l’agresseur or l’affaire n’est pas si simple car Ould Dedew fait partie de la mouvance de l’opposition quand l’association des oulémas est toujours du côté du pouvoir selon une certaine interprétation de l’islam qui fait par exemple de l’imam de la grande mosquée l’imam de tous les tyrans depuis Taya.
Ainsi, laisser un alem se faire bastonner jusqu’au sang devant une mosquée sans dire un mot pour un confrère affable fût-il le demi-dieu d’oumeir, est-ce là encore une orientation politique de l’islam distillé par l’association des oulémas ? Dedew est un jeune « savant » qui dirige une école d’oulémas : fait-il des jaloux chez l’association des oulémas d’Etat ? Sinon comment expliquer ce silence de ses confrères ? Décidément, le clergé chez nous est digne de nos partis politiques : des girouettes qui font tourner le vent…
Ainsi, Ould Dedew n’a reçu le soutien que des opposants avec en tête Tawassoul, Hanena et autres célèbres politiques pour avoir, en toute impunité, fait allégeance à une puissance étrangère à savoir la Libye du temps de Kadhafi sans oublier le célèbre avocat maître Bouhoubény et autre doyen journaleux dont les lettres ne perdent jamais le nord économique pendant que l’esprit toujours à sec, quand il n’y a que la vérité à défendre, n’a jamais trouvé un mot pour défendre le jeune forgeron sous le coup d’une dénonciation calomnieuse jusqu’à lui souhaiter la peine de mort au nom de la paix sociale.
En parlant de tawassoul qui viennent soutenir le Dedew tabassé, qui se souvient de l’enregistrement du 24 septembre 2012 où l’on entendait le présumé président et le présumé vice-président de tawassoul à leur fameux congrès insulter copieusement en off le Dedew le traitant de fou incontrôlable ? voir taqadoumy à ce sujet…
Pour le reste, en parlant de forgeron et de savant, qui sait que sur sa page wiki en arabe de Mohamed Moctar Ould Bah, on ose écrire qu’il est le premier mauritanien  à obtenir un doctorat d’Etat en 1975  comme si avant 75, pas un mauritanien ne fut Docteur ! Pour rester proche de 75, peut-on rendre justice à un érudit forgeron du nom de Mohamed Ould Mohamed Ahid Ould Madik de la tribu des brabich qui a eu son doctorat en 1973 à la grande université d’Al-Azhar, référence du monde arabo-musulman. C’est un proche parent d’un autre érudit forgeron encore vivant Hacen Ould Mohamed Madiq qui a à son actif un certain nombre de publications qui devraient faire rougir le fameux Ould Dedew qui n’a aucun doctorat mais juste l’équivalent d’un master après des études commencées à Nouakchott à l’université saoudienne que Taya avait fermée et terminées en Arabie Saoudite.
Le comble c’est que le fameux Ould Madiq n’a trouvé que Dedew pour lui donner 2 millions quand il en avait bien besoin pour organiser une festivité car il serait lui aussi à la tête d’un institut privé pour l’enseignement de l’islam.
C’est donc quoi cette fable qui veut nous présenter Ould Dedew comme un maître au sommet de la science islamique quand on trouve chez nous des forgerons marginalisés plus savants ayant à leur actif plus de publications car cette génération n’est pas comme celle des anciens qui n’allaient pas à la fac pour obtenir des titres de docteurs en théologie ?
Moralité : en Mauritanie comme ailleurs au royaume de la berlue, les borgnes sont rois là où la propagande est reine…
Source : CHEZVLANE

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge