Vu de Mauritanie: Emel 2012 au Gorgol

Le programme EMEL 2012 a permis d’apporter une bonne réponse aux sollicitations de la population dans les coins les plus reculés de Mauritanie. C’est cette réussite qui a dicté aux autorités de continuer le programme en 2013, au moins dans sa composante alimentation humaine. Cela se traduit au Gorgol où j’ai séjourné récemment par le maintien de 116 boutiques ouvertes, bien réparties dans l’espace de la Wilaya.

oumeir pensif36 dans le département de Kaédi, 24 dans celui de Maghama, 42 dans celui de M’bout et 14 à Mounguel. De quoi permettre à toutes les populations urbaines et rurales de profiter de cette manne.

En milieu urbain, les quantités disponibilisées sont de 6 tonnes pour le riz, 6 tonnes pour le blé, 4 tonnes pour le sucre et 1,5 tonne pour les huiles. En milieu rural, elles sont de 6 tonnes pour le blé, 4 tonnes pour le sucre, 3 tonnes pour le riz et 1,5 tonne pour les huiles.

La célérité dans la distribution est exigée pour permettre l’acheminement en temps nécessaire des quantités demandées. De l’avis de tous, cette opération a été salutaire pour les populations. Tant mieux.

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind