Washington : L’est de la Mauritanie est un champ de bataille contre le terrorisme


Le Département d’Etat américain (affaires étrangères) a classé la province de l’Azawad et certaines zones du grand Sahara contigües au nord Mali (Sahara nigérien, est de la Mauritanie) comme un vaste champ de bataille contre le terrorisme, au moment où l’Algérie a transmis aux USA et à la France ses craintes quant aux conséquences humanitaires d’une opération militaire au nord Mali.


Des sources généralement informées ont ainsi révélé au journal algérien « Al Akhbar » que cette classification pourrait signifier

que les services de renseignements américains (CIA) et l’Agence nationale de sécurité (ANS) envisagent d’installer des instruments d’espionnage importants dans la zone dont le noyau se trouve être cette province de l’Azawad. Les mêmes sources ont indiqué que la ministre des Affaires étrangères américaine, Hilary Clinton, a informé l’Algérie, lors de sa visite dans ce pays la semaine dernière, que les USA compte sur la participation de l’armée algérienne, de manière essentielle, dans les efforts de lutte contre le terrorisme dans cette zone. Cette classification signifie également que la sécurité nationale, les renseignements américains et le Pentagone ont mis cette zone « sous observation » et que tous les mouvements sont maintenant surveillés. Certains observateurs avertis pensent qu’il s’agit là de mesures premières et que, après les élections américaines, le président Obama pourrait en prendre d’autres complémentaires et plus radicales. Tout laisse supposer donc que les Américains vont prendre part à la guerre qui se prépare au nord Mali en livrant des renseignements militaires de première main (comme les photos de hautes précisions). L’Algérie a cependant signifié son opposition aux Américains à des plans avancés par des pays occidentaux et proposant des frappes aériennes censées prendre pour cibles les lieux de concentration des groupes islamistes armés avant de mener des opérations terrestres. L’objectif de ces frappes aériennes serait de combler le déficit en hommes vue la grande superficie de la province de l’Azawad.

 

Source:Elhourriya

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge