Yémen : 767 morts, 3.906 blessés et un besoin urgent de vivres et de médicaments

IMANGE 2Les Nations Unies et des organisations humanitaires au Yémen ont réclamé vendredi une contribution urgente 273,7 millions de dollars pour répondre aux besoins humanitaires dans ce pays dévasté par la guerre où le bilan des récentes violences s’élève à 767 morts et 3 906 blessés. Les médicaments, les aliments et le carburant manquent cruellement à la population.

Tout le pays est touché par l’intensification du conflit : 7,5 millions de personnes doivent lutter pour avoir accès aux soins de santé, à l’eau, à la nourriture et au carburant.Besoins essentiels à leur survie.

Le Comité international de la Croix Rouge, de son côté, déplore ce même bilan et précise qu’il est indispensable de trouver une voie pour faire entrer la nourriture au Yémen. Faute de quoi, la situation deviendra très problématique dans les semaines à venir.

Au moins 767 personnes ont trouvé la mort

L’Organisation mondiale de la santé (OMS), elle, dresse un bilan qui ne cesse de s’alourdir. Depuis le 19 mars, 767 personnes sont mortes et 2.096 ont été blessées. Mais le bilan réel est plus élevé car de nombreux corps ne sont pas envoyés dans les centres médicaux. Le Haut-Commissariat aux droits de l’Homme apporte des précisions : en plus des combattants, au moins 405 civils ont perdu la vie entre le 26 mars et le 15 avril, parmi lesquels 86 enfants et 26 femmes.

A ces chiffres alarmants s’ajoute le nombre de déplacés à l’intérieur du pays alors qu’il y en avait déjà plus de 300 000 avant le récent conflit.

Le programme alimentaire mondial distribue des denrées alimentaires à des déplacés à Aden

« L’accès aux personnes à travers le pays reste extrêmement limité en raison de l’insécurité et des défis logistiques », affirment les organisations.

La situation humanitaire ne cesse de se détériorer. La crise a dégénéré en guerre ouverte après que les rebelles chiites ont lancé en juillet une offensive qui leur a permis de s’emparer du pouvoir à Sanaa. L’Arabie saoudite, cherchant à stopper la progression des rebelles Houthis, a lancé une offensive le 26 mars avec d’autres pays arabes.

Source: Rapideinfo

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge