Yémen: double attentat meurtrier du groupe EI contre la police

soldats yéménitesL’organisation Etat islamique signe ce dimanche un double attentat au Yémen. Deux attaques-suicides qui ont fait 37 morts parmi les forces de sécurité dans la province de Hadramout dans le sud-est du pays. En terme de groupes jihadistes, le sud du Yémen était jusqu’à récemment la chasse gardée d’Aqpa, al-Qaïda dans la péninsule arabique, mais le groupe Etat islamique semble de plus en plus actif dans cette région.

A travers ce double attentat, c’est un double message qui est adressé par l’organisation Etat islamique. Le premier concerne les forces de sécurité yéménites. L’attaque suicide de ce dimanche a d’abord visé un rassemblement de la police. Les victimes étaient toutes de jeunes recrues. Puis un second attentat à l’explosif également a ciblé bâtiment de la police.

Le général Moubarak al-Oubthani, chef des forces de l’ordre de la province de Hadramout, un miraculé, était présent lors de ces deux attaques et n’a été que légèrement blessé.

L’autre message des jihadistes de l’organisation Etat islamique, est probablement adressé à leurs rivaux d’Aqpa. La province de Hadramout est le fief des combattants d’al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) depuis une vingtaine d’années.

Durant les dernières semaines l’EI est monté en puissance. Le groupe terroriste donne de plus en plus l’impression de prendre le relais d’al-Qaïda dans cette région du sud du Yémen.

Ce pays ravagé par la guerre qui oppose l’armée aux rebelles chiites houthis est en proie aux attaques jihadistes. L’EI et al-Qaïda profitent du chaos pour intensifier leurs actions dans le sud du Yémen.

Source: RFI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge