Yémen: la Russie demande une suspension des frappes aériennes

Un enfant pleure la destruction de sa maison par une frappe aérienneLes agences humanitaires expriment leur inquiétude face à la détérioration de la situation au Yémen, où les combats entre les rebelles houthis et les partisans du président Hadi soutenus par des frappes de la coalition arabe emmenée par l’Arabie saoudite, s’intensifient. Le conflit n’épargne pas les civils et les organisations humanitaires déplorent ne pas pouvoir accéder aux zones les plus touchées, notamment à Aden. La Croix-Rouge appelle à une pause de 24 heures pour permettre à ses équipes d’approvisionner la ville en médicaments et kits chirurgicaux. C’est dans ce contexte que le Conseil de sécurité de l’ONU s’est réuni ce samedi à la demande de la Russie.

Au cours de cette réunion à huis clos, la Russie a fait circuler un projet de résolution demandant des pauses dans les combats et dans les frappes de la coalition arabe menée par l’Arabie saoudite.

Essentiellement pour permettre aux pays qui le souhaitent d’évacuer leur personnel. Très court, le texte demande aussi, en une ligne et sans plus de détail, que l’aide humanitaire puisse parvenir « rapidement » aux populations civiles.

Mais de l’avis de certains diplomates, le texte présenté par les Russes visait surtout à faire diversion, alors que Moscou bloque depuis plusieurs jours un autre projet de résolution, présenté, lui, par les pays du Golfe. Un document qui appelle à imposer des sanctions et un embargo sur les armes aux miliciens houthis soutenus par l’Iran, proche allié de la Russie.

Pour l’heure, aucun des deux textes n’a la moindre chance d’être adopté. Les négociations vont donc se poursuivre dans les jours qui viennent, alors que sur place, la situation humanitaire ne cesse de se détériorer. Selon l’ONU, les combats et les frappes aériennes ont fait en l’espace de deux semaines plus de 520 morts et 1 700 blessés.

Source: RFI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge