Yémen: les combattants Houthis entrent dans le centre d’Aden

Des combattants houthis à SanaaDes combattants houthis sont entrés mercredi dans le centre d’Aden, la deuxième ville du Yémen. Selon des témoins, les rebelles chiites ont réussi à pénétrer dans le centre de la grande ville portuaire du Sud épaulés par des unités de l’armée yéménite restées fidèles à l’ancien président Ali Abdallah Saleh.

Depuis une semaine, les raids aériens orchestrés par l’Arabie saoudite pilonnent inlassablement les bastions des Houthis. Principalement des sites stratégiques, des bases militaires qui renferment des armes et autres missiles. Du nord au sud du Yémen, les rebelles chiites progressent. Ils affichent une farouche résistance à la coalition. L’offensive a déjà fait de nombreux morts, y compris des civils.

Et mercredi, les Houthis sont entrés dans la ville portuaire d’Aden à bord de chars et de véhicules blindés. Ils se sont emparés de bâtiments administratifs dans le quartier de Khor Maksar, une étroite bande de terre qui relie le centre d’Aden au continent. Les combattants houthis et leurs alliés de l’armée yéménite ont réussi cette percée malgré d’intenses bombardements aériens déclenchés jeudi dernier par l’Arabie saoudite et ses alliés sunnites. Ces raids n’ont pas réussi à freiner la progression des miliciens houthis partis de leur fief, dans le nord du pays pour s’emparer progressivement du territoire, jusqu’à atteindre la capitale du Sud.

Une ville en proie au chaos

Depuis le départ précipité jeudi dernier du président Hadiqui s’est réfugié en Arabie Saoudite, Aden est en proie à l’anarchie et au chaos. Des groupes armés en chars d’assaut font régner la terreur, des dépôts d’armes sont attaqués et pillés. En quelques jours, des dizaines de personnes ont été tuées et des centaines d’autres blessées dans de violents affrontements entre groupes rivaux. Les civils se terrent chez eux, les commerces sont fermés et la plupart des quartiers et des axes routiers sont tenus par des factions rivales.

Réfugié à Riyad avec le président Hadi, le ministre yéménite des Affaires étrangères Ryad Yassine insiste pour que la coalition envoie des troupes au sol. Pour lui, les raids aériens seront inefficaces. De son côté, le général saoudien al-Assiri a déclaré qu’une intervention terrestre ne serait pas exclue, mais qu’elle ne serait pas soudaine. L’objectif affiché par les Saoudiens est avant tout de rétablir la paix et la stabilité de leur voisin.

Des dizaines de morts dans le bombardement d’une laiterie

Près de 40 civils ont été tués mercredi dans le bombardement d’une laiterie dans l’ouest du pays. 80 autres employés ont été blessés. On ne sait pas si l’usine a été touchée par un raid de la coalition ou des tirs des rebelles qui tiennent une position proche.

Source: RFI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge