Zimbabwe: l’UE lève l’interdiction de voyager du président Mugabe

Robert Mugabe à la tête de l'Union africaine.RFI: Au Zimbabwe, la levée de l’interdiction de voyager visant le président zimbabwéen n’a pas suscitée beaucoup de réactions. L’Union européenne a annoncé qu’elle levait cette interdiction pendant un an, la durée du mandat de Robert Mugabe à la tête de l’Union africaine.

Après 13 années de sanctions européennes, Robert Mugabe va désormais pouvoir se déplacer en Europe, mais uniquement s’il s’agit d’une visite au nom de l’Union africaine dont il assure désormais la présidence. En revanche, pas de visite en temps que président du Zimbabwe pour lequel il reste toujours sous le coup de sanctions européennes.

A Harare, capitale du Zimbabwe, cette levée des sanctions ne fait ni chaud ni froid. Le ministre de la Communication, Jonathan Moyo, note que l’Europe – et notamment la Grande-Bretagne à l’origine de ces sanctions -, cherche « une porte de sortie. L’Europe cherche désespérément à se débarrasser de ses sanctions injustes sans donner l’impression d’avoir perdu la partie. » Le ministre de la Communication ajoute que « l’Europe a échoué à faire tomber le président zimbabwéen ».

A priori, aucune rencontre Union africaine-Union européenne n’est prévue cette année. Il sera cependant intéressant de voir si Robert Mugabe acceptera de se déplacer en Europe. L’année dernière, il avait boycotté un sommet UE-Afrique à Bruxelles, et ce malgré une invitation européenne spéciale, car un visa avait été refusé à son épouse. Grace Mugabe – surnommée Grace Gucci pour son goût prononcé pour le shopping – reste toujours sous le coup de sanctions.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge