Zone franche de Nouadhibou/CSOS: La léthargie enfonce encore le projet!

Zone franche de NouadhibouMauriweb:Le conseil supérieur d’orientations stratégiques (CSOS) de la zone franche de Nouadhibou, présidé par le Chef de l’Etat mauritanien, Mohamed Ould Abdelaziz, s’est réuni mardi à Nouakchott. Au centre de ses préoccupations la léthargie du projet qui en plombe la l’avancement.
Malgré les enjeux économiques du projet et le soutien de la Banque Mondiale, la zone franche de Nouadhibou tarde à prendre son envol. Le premier financement de 50 M Usd attribué a été obtenu auprès de la Banque Mondiale. Pour autant, la zone franche semble empêtrée dans les clivages organisationnels de l’Administration publique et notamment quand il s’agit d’activités lucratives.
Lancée en grandes pompes en janvier 2013, la ZFDN n’arrive toujours pas à décoller et semble même se noyer sur le rivage de Nouadhibou du fait que le projet n’emballe pas véritablement les investisseurs. Excepté, la société marocaine Unimer intéressée par la transformation du poisson (sardines et anchois) pélagique, il faut bien reconnaitre que les bailleurs ne se bousculent pas au guichet de la ZFN.
A la suite de l’annonce de son projet, le titre Unimer au Maroc avait été suspendu Outre les défaillances énergétiques comme l’électricité, celles des infrastructures, ou encore l’eau, le système judiciaire dans pays n’encourage pas non plus les investisseurs à venir se risquer dans une ville où le marasme économique est aujourd’hui aggravé par la chute des prix des produits de pêche et la grève qui menace d’emporter la Snim.
Nommé, en 2014, président de l’Autorité de la Zone Franche de Nouadhibou (ZFN) en remplacement de Ismaël Ould Bedda Ould Cheikh Sidya, Mohamed Ould Daf, ex-Dg du PAN-NDB, peine encore à trouver ses marques à la tête de cette institution. Les ambitions nourries par les autorités à hisser la capitale économique en un véritable pôle de développement se heurte donc aux réalités structurelles.
A l’issue de cette réunion du CSOS, le président de la zone franche a indiqué au micro de nos confrères de l’Ami que « la réunion a été l’occasion de passer en revue les réalisations à l’actif de la zone franche de Nouadhibou et de préparer de grands projets devant permettre à ce programme stratégique de prendre en charge la vie économique et le développement de la zone » sans autre précision.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge