Zouerate – Trois questions à Ali Ould Ely, DREN du Tiris zemmour

aly_ould_ely_dren_TZQuelques jours après le passage d’une mission d’inspecteurs du secondaire qui ont été bien impressionnés par le sérieux et l’abnégation dans l’exécution des programmes par les enseignants, Zouerateactu rencontre le Directeur régional de l’Education Nationale pour évoquer l’état des lieux de ce secteur vital au Tiris zemmour.

Zouerateactu : Année 2015 décrétée par les pouvoirs publics année de l’enseignement, quel bilan peut-on tirer au Tiris zemmour ?

Ali Ould Ely : je vous remercie. Je tiens d’abord à souligner que l’enseignement se porte à merveille dans notre wilaya. Nous avons eu la chance d’avoir un personnel d’encadrement et d’enseignement compétent, assidu et dévoué à la cause.

Les résultats dans les examens nationaux illustrent bien le bon état de l’enseignement dans notre wilaya.

Ainsi, pour le baccalauréat 2015, la série C (Mathématiques) a enregistré un taux de réussite de 64,06%, le lycée de Zouerate a été le premier centre du pays dans cette série.

La série Lettres Modernes a obtenu un taux historique de 30,14 % de réussite, soit un record dans les annales de la région.

Quant à La série sciences naturelles, elle a enregistré un taux d’admission de 19%, un taux honorable par rapport au taux de 8% d’admis à l’échelle nationale.

Toujours, pour parler le langage des chiffres, sans risque de nous tromper, nous pouvons dire que le résultat global du Bac 2015, au niveau de Tiris zemmour, est honorable car il a atteint 38% sur le taux national de 11% de réussite.

Concernant le concours d’entrée en 1ASA la région a caracolé au cinquième rang avec un taux de réussite de 51%, alors que le Brevet a atteint 33,40% d’admis.

Zouerateactu : Y a –t-il un déficit dans le corps enseignant ? si , oui, quelles sont les mesures préconisées ?
Le DREN : Heureusement qu’au jour d’aujourd’hui, nous ne déplorons aucun manque d’enseignants. La couverture est totale.

Zouerateactu : Qu’est-ce que vous préconisez pour améliorer le niveau des élèves et la formation didactique des contractuels de l’enseignement ?

Le DREN : En collaboration avec le ministère de l’Education nationale et l’UNICEF, nous avions organisé des cours de soutien pour 1250 élèves de 6AF, 890 en 4 années secondaires et 980 en 1AS.

En plus, plusieurs rencontres ont été tenues avec les Inspecteurs de l’éducation nationale (IDENs), les directeurs et chefs d’établissements ainsi que les bureaux de l’APE (Association des Parents d’Elèves) en vue de donner plus de dynamisme à notre système éducatif dans la wilaya.

D’ailleurs pour corroborer la bonne qualité de l’enseignement dans notre région, l’UNICEF, a lors de consolidation des activités du Projet d’écoles tenu à Zouerate, exprimé son entière satisfaction sur le résultat du Tiris Zemmour très nettement supérieur aux autres régions visitées.

Enfin, pour la formation didactique des enseignants contractuels, nous envisageons une formation sur l’APC (Approche par compétence) et l’enseignement des classes multigrades.

Source : Zouerate Actu

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge