Zoueratt: Protestation d’ouvriers du bâtiment contre l’emploi de la main-d’œuvre étrangère dans des projets d’Etat.

chantier à ZoueratteLes membres de la Fédération régionale du bâtiment ont énergiquement protesté contre des pratiques de certaines entreprises ayant gagné des marchés locaux de l’Etat mauritanien en recrutant des employés étrangers notamment des maliens et des sénégalais selon divers témoignages.

Le plus grand de ces projets est celui des 600 logements dont la main-d’œuvre est assurée à majorité par des étrangers, même les locaux de la wilaya en reconstruction n’échappe pas à cette règle.

Selon plusieurs observateurs, ces ouvriers sont achemines depuis Nouakchott sans contrat de travail donc un emploi dans le noir en violation des lois mauritaniennes du travail.

Le président de cette fédération Alioune ould Hawatt a déclaré que son organisation compte 600 adhérents, ils ont adressé plusieurs lettres de protestation aux autorités administratives sans réponse, « nous avons tenu aujourd’hui un sit-in devant les locaux de la wilaya, le wali nous a assuré que des mesures seront prises dans ce sens, mais nous sommes prêts à entrer dans un sit-in ouvert si la situation ne se décante pas, les employeurs ne passent pas par l’Inspection régionale du travail qui manque de rigueur dans la supervision », ajoute-t-il.

Ould Hawatt a aussi dénoncé la concurrence déloyale de certains hommes d’affaires locaux dans l’exploitation du gravier qui promettent des prix moins chers et en faisant passer leurs engins sur des sites exploités manuellement par des membres de la Fédération régionale du bâtiment, déplorant l’insouciance et l’imprudence de ces argentiers qui n’hésitent pas à envoyer des pauvres pères de famille au chômage détériorant ainsi le climat social.

Source : Mauriweb

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge