Environnement-Chami : Empoignade entre acteurs lors d’une consultation publique

Mauriweb – Une consultation publique sur l’usage du cyanure dans le cadre de l’exploitation des petites mines, dans la localité de Chami, a donné lieu à des empoignades et des diatribes verbales entre les principaux concernés, apprend-on ce mercredi.

La rencontre organisée autour des élus locaux, de l’administration territoriale et des responsables des ministères de l’environnement et celui des mines et en présence des membres de la population de cette zone a été ajournée une première fois dans la journée du fait des mésententes entre les différents acteurs sur l’éventualité de l’usage par les acteurs du cyanure dans le traitement des déchets récupérés notamment par les petites mines.*

Le cyanure permettrait de révéler de petites quantités d’or dans les résidus dégagés. Mais il reste une source de préoccupation pour la santé des individus et du cheptel pour les populations environnentes.

La rencontre a cependant pu reprendre après moult conciliabules, tient-on de source informée. Cette affaire portée devant les autorités de Dakhlet Nouadhibou, une première fois. Les acteurs concernés ont été invités à y trouver une solution in situ à l’occasion de la dite consultation publique.

Ces résidus sont sont exploités par une société mauritano-turque, Kenz, rappelle-t-on.

Nous y reviendrons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *