Rosso/L’agression physique d’un professeur du Collège 4, suscite la colère de ses collègues

Plusieurs dizaines d’instituteurs et de professeurs ont tenu, ce lundi 15 avril, un sit-in de 2 heures, dans les locaux du collège 4 de Rosso, pour dénoncer l’agression physique qu’a subie leur collègue de la part d’un élève.

Le professeur qui assurait la surveillance avait surpris l’élève entrain de tricher lors du déroulement de l’une des épreuves de la composition du second trimestre qui s’est déroulée du 24 au 30 mars dernier, a-t-on appris.

C’est au moment de lui prendre, le cahier avec lequel, il trichait, l’intimida avant de l’agresser dans la classe, précise notre source. Informée, la directrice de l’établissement, n’a pas traité le dossier comme il se doit, dit-on. Du coup, le professeur informa, le directeur régional de l’Éducation nationale de ce qui s’est passé.

Alors, la direction a préféré traiter l’affaire sans tambours ni trompettes avec les parents de l’élève et sans qu’il ne soit sanctionné, souligne la source.

Un « camouflage » qui a vivement suscité la colère de la victime et ses collègues qui exigent la punition de l’agresseur conformément à la loi en vigueur.

« Si des mesures sévères ne sont pas prises à l’encontre de l’élève, nous continueront des arrêts de cours de 2 heures jusqu’au mercredi prochain », explique l’un des protestataires.

« Nous exigeons une gestion rigoureuse du dossier si non ,nous passerons à l’escalade », martèle un autre professeur.

Peu avant 12 heures, ce lundi 15 avril , le DREN s’est rendu au collège, où, il a tenu une réunion avec les manifestants en vue de trouver une solution, conclut notre source.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *