Mauritanie/présidentielle : accord pouvoir/opposition sur la recomposition de la CENI

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) de Mauritanie va être recomposée avec l’intégration de représentants de l’opposition suite à un accord entre le pouvoir et l’opposition, a-t-on appris vendredi soir.

Cet accord a été annoncé par la Coalition des forces du changement démocratique (CFCD) composée de partis qui soutiennent la candidature de Mohamed Ould Maouloud à l’élection présidentielle du 22 juin prochain. La composition de la CENI était décriée par l’opposition qui en réclamait soit la dissolution, soit la recomposition avec l’introduction de cinq représentants.

Les 11 membres actuels de la commission sont issus de partis soutenant la candidature de l’ex-ministre de la Défense, le général à la retraite Mohamed Ould Cheikh Mohamed Ahmed, dit Mohamed Ould Ghazouani.

« Nous avons obtenu trois membres au sein du comité des sages, deux conseillers au niveau du conseil de gestion, l’adjoint au secrétaire permanent et l’adjoint au directeur de l’informatique de la CENI », a précisé à la presse Sidi Ould el-Koryn, négociateur de la CFCD.

Le 10 avril dernier, quatre candidats déclarés à la présidentielle (Mohamed Ould Maouloud, Biram Dah Abeid, Sidi Mohamed Ould Boubacar et Kane Hamidou Baba) avaient exigé un rééquilibrage de la CENI qu’ils jugeaient « entièrement en faveur » du candidat du pouvoir.

Source : Xinhuanet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *